Mon indispensable d’hiver : le Heattech d’Uniqlo

Je ne sais pas vous, mais moi, en prenant de l’âge, je suis devenue frileuse, et c’est un euphémisme ! J’ai essayé tant bien que mal de retarder le moment où j’allais devenir passer aux vêtements techniques que je considérais être pour les mamies, pardon pour les copines qui lisent. Mais avec du recul, je me dis : « mais quelle connerie d’avoir attendu tant de temps ! », d’avoir empilé les épaisseurs pour braver le froid alors que des vêtements PARFAITS existent, je veux parler de la collection Heattech d’Uniqlo.

Je crois que mon pire souvenir concernant une sensation d’extrême froid sont les -12° que j’avais eu lors de mon premier voyage à New York en 2011, malgré les épaisseurs qui me faisaient ressembler au bonhomme Michelin et la doudoune, j’avais froid, c’était horrible, j’avais beau ajouter une épaisseur de plus, rien n’y faisait : je me gelais.  Mais si j’avais eu un vêtement technique, si je n’avais pas fait ma tête de mule en disant « gneugneugneu » c’est pour les mamies, j’aurais pu encore mieux profité et surtout ne pas ressembler à un sumo sur les photos et me sentir plus à l’aise dans mes vêtements, parce que oui, avoir 5 hauts l’un sur l’autre, c’est pas très pratique. Bref, tout ça, pour dire qu’aujourd’hui, on conçoit des vêtements qui nous facilitent la vie, alors pourquoi s’en priver.

Je me souviens tout de même, qu’avant l’arrivée d’Uniqlo en France, les « Damart », seule marque à proposer de type de vêtement, hors marque d’équipement de ski bien sûr, coutaient relativement chers. On peut dire qu’Uniqlo a démocratisé le business, il faut compter moins de 20€ le haut, et qu’il permet à tout frileux ou toute frileuse qui se respecte de pouvoir survivre en hiver ! (Je dramatise peut-être un poil, là !)

Cela fait deux ans que dès que la météo annonce une température inférieure à 5°, je dégaine mon tee-shit manche longue sous mon pull. Et je dois bien avouer qu’il ne m’a jamais déçue. D’autant plus que je déteste être engoncée dans une multitude couches de vêtement et ce qui rend ce tee-shirt encore plus intéressant : peu d’épaisseur pour un maxi effet de chaleur.

J’ai pu lire que certaines personnes avaient la désagréable sensation de transpiration tout au long de la journée, en ce qui me concerne, je n’ai jamais ressenti cela, même lors de longues balades dans le froid à Amsterdam ou à Bruxelles.

Il existe 3 catégories : le Heattech « normal », le Heattech extra warm et le Heattech ultra warm :

Pour résumer, si vous n’aimez pas particulièrement avoir froid, je vous conseille grandement la collection Heattech d’Uniqlo, j’ai un « Extra Warm » et deux « Ultra Warm », en gros, je porte le « extra warm » à partir de 5°, et le « ultra warm » à 0°, mais tout ceci dit, c’est une question de sensibilité et de confort. En ce moment, j’ai plutôt tendance à les porter systématiquement quand je me rends au bureau, oserais-je dire que je me les caille sévère là-bas ? OUI.

à gauche : le Extra Warm ; à droite : le Ultra Warm, il est à peine plus épais

Bon plan : c’est bientôt les soldes et de mémoire Uniqlo solde sa gamme « Heattech », l’année dernière mon Ultra Warm m’avait couté que 9,99€, autant vous dire une broutille pour le confort obtenu grâce à lui ! C’est donc le bon moment pour craquer !

You Might Also Like

2 Comments

  1. danslapeaudunefille

    Fan d’Uniqlo aussi : polaire, jean, parka…

    1. Aurélie

      Que ferait-on sans Uniqlo franchement ?! 😀

Laisser un commentaire