Un grand week-end à Madrid (Partie 2)

Deuxième et dernière partie de mes pérégrinations madrilènes d’il y a quelques semaines, vous trouverez la première partie ICI.

Aujourd’hui, direction le Palais Royal… mais avant cela, pandémie du Covid oblige, il a fallu que je trouve un laboratoire pour faire réaliser un test PCR.

Sur le chemin, j’ai pris un p’tit dèj chez Manolo Bakes, une boulangerie spécialisée dans le croissant, vous en trouverez pour tous les goûts ! Apparemment, c’est une chaîne, il en existe un peu partout dans Madrid et même à Barcelone, je me suis attablée à la boutique située Plaza Santa Barbara, le long d’un parc, en plein soleil.

Le Palais Royal

Depuis le parc située entre le Théâtre Royal et le Palais.

D’ailleurs, j’en profite pour vous dire que si vous voulez en savoir plus sur le Palais Royal, je vous conseille l’émission « Si les murs pouvaient parler » consacrée au Palais Royal de Madrid.

L’entrée majestueuse, seule l’entrée et la première pièce sont photographiables, alors croyez-moi sur parole quand je vous dis que ce Palais Royale est sublime. Visionnez le documentaire conseillé plus haut, vous m’en direz des nouvelles !

La cour intérieure :

La vue, à couper le souffle, depuis l’arrière du palais :

Après la visite du Palais, et après avoir ravalé ma frustration de ne pas avoir croisé Felipe, bah oui, moi la groupie qui faisait acheter Point de Vue à ma mémé pour voir si on parlait du beau Prince Espagnol, je suis allée visiter la Cathédrale de la Almudena située juste en face du Palais Royal. Elle est loin d’être la plus belle cathédrale que j’ai pu visiter mais elle vaut le coup d’oeil, ne serait-ce que pour l’autel à la Vierge.

La Almudena

Après la visite de la Cathédrale, direction le Temple égyptien situé à quelques encablures de là (Calle de Ferraz, 1).

Le Temple de Debod

Il s’agit d’un temple égyptien du IIe siècle av. J.-C installé au Parc del Cuartel de la Montaña, à proximité de la Plaza de España. Le temple fut donné à l’Espagne par le gouvernement égyptien pour éviter qu’il soit inondé après la construction du grand barrage d’Assouan.

 

Dernier musée du séjour : Museo Thyssen-Bornemisza

Plus kitsch tu meurs, mais on les aime bien quand même :

L’Annonciation de El Greco et une oeuvre de Kirchner (dont j’ai totalement oublié le nom) mais pour laquelle j’ai eu un coup de coeur ! 

Pause bien méritée

Parque del Retiro

Pour finir le séjour, je suis allée faire une longue promenade dans le magnifique Parc Del Retiro.

Ne loupez pas le Palais de Velazquez et le Palais de Cristal, construits tous les deux à la fin du 19ème pour l’exposition nationale minière.

La Real Academia Española, l’équivalent de notre Académie Française. Etudiante, elle m’a bien donné du mal.

Et voilà, mon grand week-end madrilène touche à sa fin mais pas encore totalement, parce que figurez-vous que le samedi soir, j’ai eu la chance de voir un match de l’équipe d’Espagne de foot, match que j’ai suivi dans un bar près de mon hôtel entourée de fervents espagnols pour qui le foot est une religion. Autant vous dire que j’ai vécu un grand moment, un chouette souvenir.

Madrid, je t’aime, et je reviens te voir très vite.

Si vous avez des questions plus précises sur l’hôtel, le budget, les restos, n’hésitez pas à les poser en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre. Pour résumer, Madrid est une ville qui se visite à pieds, chaussez-vous donc de vos plus confortables chaussures et vamos !

Chiffres : 

  • 60 kms à pieds parcourus
  • 25°C en moyenne
  • 400€ de budget (avion, hôtel, nourriture, visites et shopping)
  • 3 musées visités + 1 Palais Royal
  • 1 match de foot de l’Equipe d’Espagne vue à domicile
  • 1000% de bonheur administrés en intraveineuse.

 

 

You Might Also Like

Laisser un commentaire