Lecture

La Cage dorée et Les Ailes d’argent, de Camilla Läckberg

 

Cet été, j’avais lu avec beaucoup de satisfaction « Femmes sans merci » de la reine du polar scandinave, là, je viens de finir les deux oeuvres, de ce que je pense être une trilogie : « La Cage dorée » et « Les Ailes d’argent ». Et encore une fois, Camilla Läckberg frappe fort mais pas là où le croit.

Habituée aux romans policiers mettant en scène Erika et Patrick, j’ai été un peu décontenancée par « La Cage dorée » par le style et l’histoire, je dois bien l’avouer. Mais force est de constater que l’auteure est talentueuse et que j’ai lu le roman  et sa suite en 2 jours.

Synopsis : « Faye a voué sa vie à Jack, elle a tout sacrifié pour lui. Mais lorsque Jack, coureur de jupons invétéré, la quitte pour une jeune collaboratrice, laissant Faye complètement démunie, l’amour fait place à la haine. La vengeance sera douce et impitoyable : il lui a tout pris, elle ne lui laissera rien »

Je ne peux rien vous raconter sans prendre le risque de vous divulgâcher quelque chose. Si vous aimez les romans où les femmes prennent le pouvoir en mettant de coté la bonne morale, ces deux romans sont faits pour vous. C’est précisément pour ces deux raisons que je les ai engloutis, parce que ça fait un bien fou à lire ! Mais rappelons tout de même que ce n’est pas de la grande littérature et que l’espèce humaine, tout genre confondu, n’en sort pas grandi. C’est léger et impitoyable.

 

1 thought on “La Cage dorée et Les Ailes d’argent, de Camilla Läckberg”

Laisser un commentaire