Bien-être

J’ai testé : La culotte menstruelle Sisters Republic

Depuis quelques mois maintenant je n’utilise plus que des culottes menstruelles et des serviettes hygiéniques lavables. En écrivant cette dernière phrase, je ne pensais jamais débuter un article de blog et encore moins faire un article sur une culotte menstruelle ou parler de mes règles tout court ici.

Aujourd’hui, je viens donc vous parler de ma toute première culotte de règles : le modèle Colette de la marque Sisters Republic.  J’ai eu du mal à passer le cap de la culotte menstruelle,  j’avais quelques appréhensions à l’idée de ne pas avoir de « vraie protection » comme une serviette ou une cup par exemple, j’avais peur des fuites, bref, j’étais pas rassurée. Puis, j’ai reçu une proposition de la marque pour me faire tester une des culottes, j’ai donc accepté : volonté de découvrir un nouveau moyen de protection et volonté de dépasser mon appréhension.

Comment ça fonctionne ?

Il te faut donc choisir : une taille, un modèle et un niveau d’absorption en fonction de ton flux. Easy, non ? Il existe 3 modèles qui vont du XS au 4XL avec 3 degrés d’absorption différents sachant que le premier degré d’absorption équivaut à 1 / 1.5 tampon, le second à 2 tampons et le troisième à 3 tampons.

 

En ce qui me concerne, j’ai opté pour le modèle Colette, le modèle est joli avec le degré d’absorption « Super« , histoire d’être sécure de chez sécure pour une première culotte menstruelle :

Premières impressions :

La culotte est super jolie, un peu épaisse, normal j’ai opté pour un modèle avec une absorption importante et elle me semble qualitative. J’ai donc hâte de l’essayer.

Voici la composition : 

Tous les tissus, dentelles et élastiques utilisés dans la composition des culottes sont garantis Oeko Tex et sont donc vierges de toute substance nocive pour le corps et l’environnement. Ils ne sont notamment pas traités aux nanoparticules d’argent comme certaines autres culottes absorbantes du marché.

L’extérieur: l’extérieur est en tissu microfibre (mélangé nylon/élasthanne) une matière douce et résistante qui épouse les formes du corps tout en le laissant respirer.

L’entrejambe: la partie extérieur de l’entrejambe est en coton. La partie cachée à l’intérieur de l’entrejambe est en 64% bambou/33% polyester/2% polyuréthane pour l’absorption SUPER, en 65% coton/28% polyester/4% polyuréthane/3% élasthanne pour le MEDIUM et enfin 88% polyester/12% polyuréthane pour le LIGHT.

Mon avis :

Pour la première utilisation, j’ai attendu d’être à la maison tranquilou au cas où une fuite pointerait le bout de son nez. Je l’ai gardé toute la journée le deuxième jour de mes règles, ce qui correspond au moment où mon flux est le plus important, je voulais la tester dans les vraies conditions. Je dois dire que même si la culotte peut sembler épaisse à première vue, cela ne m’a pas du tout déranger au porter, je l’ai d’ailleurs plutôt trouvé très confortable.

Même si je dois reconnaître que sentir le sang couler peut sembler étrange au début, on oublie assez vite cette sensation (pas très agréable) et on oublie carrément qu’on a ses règles, en tout cas, c’est le ressenti que j’ai eu. Moi qui avais peur d’être un peu sur le qui-vive en traquant une éventuelle fuite, je me suis surprise à faire autre chose et à oublier totalement le test en cours.

En ce qui concerne l’entretien, c’est assez simple : on la rince à l’eau froide jusqu’à l’obtention d’une eau claire, ensuite j’aime bien la frotter avec un peu de savon de Marseille et je la fais sécher toute la nuit. Ensuite à la machine à 30° et c’est réglé. Je vous rassure pour les plus frileuses, il n’y a aucun risque de « tâche » de sang sur votre linge.

Conclusion : j’ai adopté la culotte menstruelle, j’en suis super contente et je n’envisage pas de revenir à la cup ou à un mode de protection autre. Bien évidemment, j’attends de voir sur la durée combien de temps, elle va rester en état d’absorber aussi efficacement, je l’utilise depuis 8 mois maintenant et elle est parfaite mais quoiqu’il en soit, toutes mes appréhensions ont été balayées et je regrette presque de ne pas être passée à la culotte de règles plus tôt.

 

Plus d’infos :

https://www.sistersrepublic.com/

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire