Culture

« Terrace House », l’émission de télé-réalité japonaise…

… aux antipodes de nos codes.

Aujourd’hui, je vous avoue un secret, un secret secret : je suis méga fan de l’émission de télé-réalité japonaise : Terrace House. Je sais, ce n’est pas le secret le plus inavouable mais quand même… ceci dit je suis fan de cette émission autant que je le suis des dramas coréens donc bon…

De façon générale, je ne suis pas du tout « télé-réalité », j’ai plutôt tendance à avoir ce type d’émission en horreur, parce que je n’ai que comme exemple la télé réalité poubelle française ou américaine (attention, je ne juge pas, si vous aimez, ne le prenez pas mal, vous êtes libre d’aimer les programmes télé que vous voulez, loin de moi d’apporter le moindre jugement là-dessus !).

Mais un jour, en zappant de page en page sur Netflix, je suis tombée sur cette émission de télé réalité japonaise et j’ai été totalement absorbée. Je pense que ma passion pour le Pays du Soleil Levant n’est pas étrangère à cela mais surtout « Terrace House » n’a absolument rien à voir avec les programmes que nous avons chez nous. Le concept dans l’absolu est le même : on suit une bande d’individus dans une superbe maison. Mais à part ce point commun avec nous, le reste est totalement différent, les candidats sortent de cette maison quand ils le veulent, rencontrent qui ils veulent quand ils le veulent, ont leur téléphone portable, ont un job… vraiment rien à voir avec ce qui est diffusé ici.  Terrace House est vraiment l’antidote parfait aux autres émissions, elle est calme, mignonne, et quand il y a conflit, il y a conflit mais un conflit calme, respectueux sans insulte, sans hurlement…

Déjà les candidat.es : ils travaillent tous ou ont un projet bien précis et bien réel, on les voit travailler durs, se motiver l’un l’autre, ils ont de vraies passions qu’elles soient sportives ou culturelles, bref, on est face à des « gens » normaux dans une vie -presque- normale… sauf que nous sommes au Japon. Et ça il ne faut pas l’oublier.

Quand je regarde ce programme ce qui me fascine le plus ce sont les interactions entre eux, Terrace House, pour une étrangère comme moi qui a beau être passionnée par ce pays, est une source d’apprentissage incroyable : la façon de se parler, d’entrer en contact, de draguer, de s’engueuler, de vivre ses émotions, de commencer une relation avec quelqu’un… tout est différent. Alors oui, bien sûr, je le savais, j’avais pu l’observer sur place, dans mes lectures ou dans les films que j’ai pu voir mais dans ce cas de figure, rien n’est romancé, c’est la vraie vie.

En regardant ce programme, déformation professionnelle oblige, j’ai aussi compris que « boire de l’alcool » était un hobby au Japon, chaque candidat demande à l’autre au moment de la présentation « s’il ou elle aime boire », et ensuite, je ne vous raconte pas à quel point il picole. Bon, ça j’avais pu l’observer à Tokyo où j’ai vu pas mal de « salary men » complètement saouls.

Autres choses fascinantes, ça rejoint mon point sur les interactions, ce sont les histoires d’amour : la façon dont elles se construisent, la façon qu’ils ont de tisser des liens, la difficulté à trouver chaussure à son pied au Japon. J’ai pu ressentir que la quête de l’amour n’est pas une quête facile, qu’un.e japonais.e (en tout cas ceux ou celles interrogé.es dans cette émission) galère bien pour trouver l’âme soeur, et qu’une fois qu’on pense l’avoir trouvé, on ne le lâche pas !

En revanche, ne regardez pas l’émission le ventre creux, vous risquez de mourir de faim, ils mangent souvent et à chaque épisode j’ai envie d’un bon plat traditionnel japonais !

Il existe 5 saisons de Terrace House, mais nous ne pouvons qu’en visionner 4 sur Netflix France, la première saison est uniquement disponible sur Netflix Japon sans sous-titre !

A voir donc sur Netflix France :

BOYS AND GIRLS IN THE CITY

ALOAH STATE

OPENING NEW DOORS

Tokyo

 

Et vous, vous regardez ? Qu’en pensez-vous ?

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire