Bien évidemment, confinement oblige, je regarde un peu plus la télé qu’à mon habitude. Voici ce que j’ai aimé sur Netflix et sur Prime.

Netflix

Unorthodox

Unorthodox

C’est l’histoire d’Esty, jeune juive ultra-orthodoxe qui vit dans le quartier de Williamsburg à Brooklyn. Après 1 an de mariage, elle va décider de fuir sa communauté ultra fermée pour rejoindre sa mère en Allemagne. Voila à peu près le pitch sans trop vous en dévoiler. Je précspe d’ailleurs, que c’est tiré de l’autobiographie de Deborah Feldman : Unorthodox: The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots ».

Il m’a fallu plusieurs jours avant de me décider à lancer cette mini-série de 4 épisodes de 55 min chacun. J’avais peur que le sujet soit trop lourd, qu’il me mette le moral à zéro, surtout en cette période.

Unorthodox

Alors oui, il y a eu des moments très forts, des moments où j’avais envie d’éclater mon écran de télé de révolte et il y a eu des moments de joie, de grâce et d’espoir. Cette série est remplie de délicatesse, de bonté de joie et surtout d’une soif de liberté !

Je ne peux que vous conseiller de regarder cette mini-série pour le sujet, je connaissais peu cette communauté, je peux vous dire que j’ai été un peu effrayée parce que j’ai découvert, et pour le jeu de l’actrice principale Shira Haas qui est absolument fabuleuse dans le rôle de Etsy.

 

La Plateforme

Pitch : Goreng se retrouve dans un espèce de prison appelée « la fosse ». La fosse est une immense tour, à chaque étage 2 prisonniers, chaque est relié à l’autre par un immense trou par lequel passe « la plateforme ». C’est sur cette plateforme qu’est disposé le buffet de nourriture. sauf qu’en fonction de l’étage où tu te situes : soit tu as pléthore de vivre, soit tu n’as plus rien… Chaque mois, les prisonniers changent d’étage, et cela de façon aléatoire…

La Plateforme

Je crois que c’est le film le plus étrange que j’ai vu ces dernières années. Je l’ai apprécié, c’est sûr et certain, mais c’est après une longue réflexion que j’ai trouvé des pistes de compréhension. Je pense que tout le monde peut le voir et y voir quelque chose de différent, c’est peut-être pour cette raison que j’ai bien aimé.

La Plateforme

L’ambiance est oppressante, glauque, terrifiante. Si vous aimez ce genre de film, vous allez, je pense, l’aimer.

 

Prime

Modern Love

Modern Love - Saison 1

Une série toute douce sur l’amour. Cette série a été créée d’après la chronique éponyme du New York Times. Evidemment quand New York est un personnage à part entière d’une série ou d’un film, je tombe instantanément amoureuse. Cette série parle d’amour, des amours modernes, des amours qui fuient, des amours qui reviennent, des amours qui passent… ça parle d’amour quoi.

Modern Love Dev Patel - Catherine Keener

En plus d’avoir The City comme actrice principale, la série est dotée d’un casting d’enfer : Tina Feye, Catherine Keener, Anne Hathaway, Dev Patel, Andy Garcia… Est-ce que je vous ai dit que cette série a été créée par John Carney, le réalisateur de « Once » et de « New York Melody » (Begin Again en Vo) qui sont probablement mes deux films doudou préférés.

 

Et vous, vous regardez quoi en ce moment ?