Culture

Séries, film & lecture du mois !

22990920-25456303

Les week-ends pluvieux et neigeux pointent le bout de leur nez et les activités extérieures commencent à se tarir, alors voici deux ou trois petits conseils de séries/documentaires à voir sur Netflix, testés et approuvés par Lili ; un film au ciné et un roman, parce qu’il n’y a pas que les écrans dans la vie !

Sur Netflix :

Unbelievable

maxresdefault

Synopsis : L’histoire vraie de Marie, une adolescente accusée d’avoir menti sur le fait d’avoir été violée, et de l’enquête menée par deux détectives.

unbelievable-pluson

Mon avis : j’ai adoré, je l’ai dévoré en deux jours. Passé le premier épisode où on se demande si on ne va pas casser notre télé de révolte et d’indignation, cette mini-série (8 épisodes) est un vrai petit bijou. A regarder aussi pour Toni Collette et Merrit Wever, qui sont exceptionnelles en femmes détectives-dur-à-cuire.

The Politician

AAAABcaIWaDI_8rr7XU08AUkqde1-QfbdHp0BN5_KPyA_rEluzoopETFWoapQ8t16HP81E5a8_DQrI39YkuKgsC-mMqM3Xa1-ibsUYtC4OfVZ3PzK41h

Synopsis : Payton Hobart, riche élève de Santa Barbara en Californie pressentait depuis l’âge de sept ans qu’il deviendrait un jour Président des États-Unis d’Amérique. Mais avant, il devra relever le défi du parcours politique le plus semé d’embûches… Au lycée Saint Sebastian. Pour se faire élire Président du Corps Étudiant, s’assurer une place à Harvard et conserver son statut d’élève modèle, Payton devra se montrer plus rusé que ses impitoyables camarades de classe, sans pour autant sacrifier sa propre éthique et sa réputation exemplaire.

season-1-episode-1-1

Mon avis : si vous aimez l’univers de Ryan Murphy et de Brad Falchuk, cette série est faîte pour vous. On retrouve tous les codes de Ryan Murphy dans cette série acide et acerbe, dans laquelle tous les acteurs excellent ! Gros coup de coeur pour Jessica Lange qui est parfaite une fois de plus !

Dirty Money 

180119-han-dirty-money-trump-2_ykypxp

Synopsis : Qu’elle aborde les prêts sur salaire abusifs ou les tests antipollution faussés, cette série d’investigation expose au grand jour les malversations d’entreprises cupides.

Mon avis : Bien que Netflix présente Dirty Money comme une série, je le range pour ma part dans la case des documentaires, chaque épisode étant bien indépendant du précédent ou du suivant. Je vous le conseille si vous vous intéressez aux malversations et aux escroqueries financières qui se déroulent aux Etats-Unis, mais qui peuvent tout à fait avoir une incidence dans le reste du monde. A voir en priorité : l’épisode consacré à HSBC (la banque !) et à Donald Trump.

***

Au ciné :

Le Traitre 

2193628.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx_0

Synopsis : Au début des années 1980, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s’enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres. Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta, prend une décision qui va changer l’histoire de la mafia : rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra.

Pierfrancesco-Favino-Ad-vitam

Mon avis : Bien que parfois un peu longuet et déséquilibré, ce film est à voir ne serait-ce que pour comprendre qu’il y a eu un avant et un après dans la mafia suite à la prise de décision de Tommaso Buscetta. A voir aussi, car ce film, tiré d’une histoire vraie, nous montre le lien entre l’Italien, les italiens et la mafia autrement que par le deal de drogues.

36398-le-traitre

***

Lecture

Millenium 5 : La fille qui rendait coup pour coup

IMG_8902

(pas de synopsis, sinon je vais spoiler et vous n’allez pas être très content)

Mon avis : J’ai adoré la trilogie originelle, mais beaucoup moins le tome 4 qui a été écrit par un autre auteur (l’auteur original étant mort), je n’avais donc pas très envie de continuer la saga. Mais quand le tome 6 est sortie, j’ai un peu regretté et j’ai eu envie de donner une seconde chance à David Lagercrantz. Et j’ai eu raison. Ce tome 5, n’en déplaise à Télérama, est un petit bijou, parfaitement bien écrit, on se laisse, une fois de plus, emporter dans l’histoire de Lisbeth et Mikael

Bon week-end, et on n’oublie pas son bonnet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *