Vrac

Mes indispensables pour voyager

Conseiller-voyages-Copier

Quelque soit la destination des vacances, il y a toujours deux ou trois « indispensables » qui se retrouvent dans ma valise. Je ne sais pas vous, mais moi, quand j’aime un objet/accessoire/produit, je suis fidèle, pas la peine de perdre du temps à trouver un nouvel accessoire alors que celui que j’ai déjà en ma possession fait bien le job : gain de temps et d’argent.

IMG_4226

Côté trousse de toilette :

1 – La brosse à dents de voyage, à pile.

6077230b-1-7630019903042-gum-activital-brosse-a-dent-sonique-blanche

Depuis que j’ai opté pour la brosse électrique, il m’est très difficile d’utiliser une brosse à dents manuelle. J’ai toujours l’impression que mes dents sont moins bien brossées. A la maison, ma brosse à dents qui se recharge sur secteur est trop imposante pour l’emmener en voyage et pas très pratique à recharger. J’ai donc opté pour une brosse sonique de la marque GUM que j’ai trouvé à la Pharmacie du coin : efficace, légère et fine, elle se fait discrète dans la trousse de toilette. (9,90 euros)

2 – La lotion anti-moustique.

lotion-anti-moustiques-formule-vegetale

Si comme moi, vous voyagez dans des pays humides, ou bien même en France, l’indispensable à avoir sur soi, c’est bien la lotion anti-moutisque. J’en ai testé quelques-unes, avec plus ou moins de succès. Cette année, je crois que j’ai dégoté THE lotion : le Mousti KO de Marque Verte, formulé à base d’huile essentielle d’eucalyptus citronné, je n’ai eu aucune piqûre de moustique à déclarer lors de mon séjour au Cambodge. (6,50 euros)

3 – La protection solaire.

133621_99

Évidemment, plus indispensable, tu meurs… (de chaud). Cette année, dans la continuité de mes tests des cosmétiques de la marque Cien (Lidl), j’ai testé le lait solaire classique SPF 50. Je peux vous dire que j’en ai terminé de dépenser des fortunes pour des laits solaires, dorénavant, c’est chez Lidl que je l’achèterai : 15 jours sous un soleil de plomb, je n’ai eu AUCUN coup de soleil. Moi qui suis habituée à me badigeonner de biafine à cause des protections solaires pas très efficaces, j’ai trouvé le graal. En plus de protéger parfaitement, cette crème pénètre rapidement et ne laisse aucune trace sur les vêtements. (6,50 euros)

Côté multi-média, etc… :

1 – La batterie externe.

31g3II49W2L

Qu’y a-t-il de pas très agréable de nos jours ? que notre smartphone ne possède plus de batterie pardi. Ou alors qu’on soit dans une chambre d’hôtel qui ne dispose pas de prise en nombre suffisant pour recharger l’iphone, l’ipad ou encore l’appareil photo en même temps. Ne me dites pas que cela ne vous est jamais arrivé, je ne vous croirai pas. Depuis plus de deux ans, je ne jure que par la batterie externe Anker que j’avais acheté sur Amazon. Elle me permet de recharger 3 fois mon iphone, et se recharge assez vite quand elle est branchée sur secteur. Must have pour ne plus tomber en rade de batterie, d’autant plus que je déteste devoir quémander dans un resto ou un bistrot un accès à une prise électrique pour avoir un peu de jus. (26, 99 euros)

2 – Une gourde isotherme.

prozis-bouteille-kool-lunar-500-ml

Autant que faire se peut, j’essaie de ne plus utiliser de bouteille en plastique. Conscience écolo oblige, on voit fleurir depuis quelques temps des gourdes en veux-tu en voilà, mais celles que j’ai acheté soit fuyaient, soit ne gardaient pas la température de ma boisson comme je le voulais, il a donc fallu que je me penche sérieusement sur la question. Et j’ai trouvé ! C’est la bouteille Prozis, l’élue de mon coeur ! C’est une de mes copines qui me l’a offerte, elle m’en vantait les mérites et je peux vous dire qu’elle ne m’a pas menti ! Dans cette gourde, mon thé reste chaud 24h, oui oui, vous avez bien lu (j’ai fait l’expérience) et l’eau reste fraîche autant de temps. Alors autant vous dire que c’est plutôt très agréable quand il fait une chaleur atroce et qu’on a juste envie d’entrer tout entier dans un congélateur. Cette gourde utilise la technologie Thermakool™ à trois couches dont une de cuivre pour éviter la condensation tout en gardant au frais ou au chaud les boissons. (14,99 euros)

3 – Une CB sans frais.

060330607148-web-tete

Vous n’en avez pas ras le pompon de vous faire ponctionner par votre banque quand vous payez ou faites des retrait à l’étranger ? Moi oui. Depuis 2 ans, je n’utilise plus ma CB à l’étranger. J’ai opté pour une carte Revolut. Le principe est simple : elle fonctionne comme une carte bancaire, comprenez on peut payer ou faire des retraits MAIS ce n’est pas une carte bancaire ordinaire. Directement sur l’app installée sur votre téléphone, vous créditez la somme d’argent que vous voulez et le tour est joué. L’autre avantage que j’en retire, c’est la budgétisation du voyage : vous avez décidé de dépenser 500 euros pendant vos vacances et pas 1 centime du plus : vous créditez de 500 euros et basta. Je ne sais pas si je suis claire, mais si vous avez des questions concernant mon utilisation, n’hésitez pas ! (6 euros : le prix de l’expédition de la carte)

Bonnes vacances ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *