Culture

[Ciné] « Passion » de Ryusuke Hamaguchi

2702780.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

En bonne fan de cinéma japonais et notamment de Ryusuke Hamaguchi, j’étais restée en pâmoison devant « Asako I & II » et « Senses », j’ai foncé voir « Passion » son premier film, sorti en France 11 ans après sa sortie au Japon. « Passion » est à première vue un marivaudage, et mais au fur et à mesure, on va se retrouver nous, spectateurs, témoins d’une opération à coeur ouvert.

Synopsis : Un jeune couple annonce son mariage lors d’un dîner entre amis. Les réactions de chacun vont révéler des failles sentimentales jusque-là inexprimées au sein du groupe.

Dès les premières minutes du film, on entre dans une espèce de labyrinthe composé de 6 personnages complexes, et pendant près de 2h, on se voit explorer le sentiment amoureux : comment il se noue, se dénoue, se fait, se refait et parfois implose… Le réalisateur sonde le coeur des personnages, part faire de la spéléologie dans le tréfonds des émotions tout en respectant une pudeur exceptionnelle si caractéristique au Japon.

2040853.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

On pourrait penser que la réalisation est un peu bancale, gros plans, scènes coupées au cordeau, enchainement rapide mais avec du recul, cette réalisation est en adéquation avec le ressenti des personnages, avec la façon dont on vit nos passions. Avec force et conviction.

Un p’tit conseil : courrez donc le voir ! Et si vous en avez la possibilité, je vous conseille de voir Asako I&II, on n’en ne ressort pas indemne.

2026791.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *