Carnet de voyage #3 : On mange quoi ? #LiliEnMalaisie

IMG_6272

Selamat siang!

(Bonjour en malaisien/indonésien jusqu’à 15h)

Comme vous avez pu le constater, je ne vous ai pas encore tout raconté sur mon voyage en Malaisie ! Je suis rentrée il y a presque 3 mois maintenant et je suis encore nostalgique de ce pays si incroyable.

Mais mon envie de vous donner envie à vous aussi d’aller le découvrir est plus grande que ma nostalgie, alors je me suis replongée dans mes photos pour vous extraire celles qui pourraient vous donner l’eau à la bouche si vous êtes comme moi, des amoureux de la bouffe asiatique !

Il faut savoir qu’en Malaisie, qui est un pays constitué de multiples communautés, toutes les gastronomies sont représentées : les différentes cuisines chinoises, la cuisine indienne, thaï, indonésienne, etc… pour le plus grand bonheur de nos papilles.

Pour être honnête, je suis revenue un peu frustrée : il faisait tellement chaud (je vous l’ai assez répété, ahahaha) que je n’avais malheureusement pas très faim, et du coup, je suis passée à coté de deux ou trois (voire 50) plats que j’aurais aimé découvrir ! Mais… ce n’est que partie remise, n’est-ce pas !

La cuisine malaise ressemble énormément à la cuisine indonésienne que j’ai pu déguster lors de mes voyages à Bali, seule l’intensité en épices est quelque peu modifiée : comprenez que les malaisiens ADORENT les plats HYPER épicés. En revanche, dans la plupart des cas, au moment de prendre la commande, on vous demande quel est votre degré d’acceptation.

Kuala Lumpur :

Mie Goreng (que je ne vous présente plus) :

DSCF0136

L’endroit où vous devez absolument vous rendre si vous séjournez à Kuala Lumpur : la Jalan Alor. La Rue Alor est le temple du street food pour reprendre cet élément (abus) de langage. On y trouve toutes les cuisines, on peut y manger debout en se baladant déambulant de stant à stand, on peut s’attabler et commander au fur et à mesure ou prendre à emporter et diner plus loin. C’est le coeur de KL. Et ça c’est plutôt très excitant ! Attention, en revanche, les restaurants ne sont ouverts que le soir à partir de 18h (il me semble) mais jusqu’à tard dans la nuit !

DSCF0232

Des nouilles, du canard laqué et des wonton frits :

DSCF0234

DSCF0233

DSCF0231

Tout se mange sous la forme de brochette…

DSCF0228

…même mes grenouilles !

DSCF0225

DSCF0224

DSCF0223

Mes brochettes satay (chéries) :

DSCF0462

On trouve également une variété de Dim Sum incroyable, quand y en a plus, y en a encore ! Il s’achète à l’unité et se picorent :

DSCF0220

DSCF0445

DSCF0453

DSCF0456

DSCF0454

DSCF0455

Sous forme de sucette :

DSCF0452

Le fameux durian dont l’Asie raffole : j’ai gouté à la glace au durian, j’ai été incapable d’aller plus loin que deux léchouilles et qu’elle parte à la poubelle sans regret !

DSCF0446

IMG_6256

DSCF0217

Comme un peu partout, on peut acheter des fruits à chaque coin de rue :

DSCF0216

DSCF0218

DSCF0189

DSCF0184

IMG_6158

Gâteau roulé vert (je pense au pandan) et à la noix de coco découvert dans Petaling Street

IMG_6058

Lors de ma visite aux Batu Caves, j’ai été intriguée par les stands de nourritures « fluorescentes » à l’entrée, j’ai gouté la boule orange, c’est comment dire… un peu sucré, plutôt bon, mais assez dense ! J’ai évidemment pas retenu le nom et impossible de retrouver sur l’ami Google ce que c’est ! Si vous savez, je suis preneuse !

DSCF0416

DSCF0424

IMG_6141

La coconut, en voici, en voilà :

DSCF0423

Et si vous avez envie d’un peu de sucré pour le petit déjeuner, près de mon hôtel situé près du centre commercial Berjaya Times Square, il y avait un salon de thé très sympa, le Whip Up qui proposait des muffins vraiment très excellents !

DSCF0142

Malacca :

J’y ai gouté la spécialité culinaire : les Chicken Rice balls. Ce sont des boulettes de riz servies avec du poulet cuit à la vapeur accompagné d’une sauce que je n’ai pas trop su identifer. Je suis allée les déguster chez Hoo Kee, situé juste à l’entrée de la Jalan Hang Jebat, ne vous découragez pas devant la queue, le service est rapide !

DSCF0295

La Egg Ice Cream, ni plus ni moins qu’une glace en forme d’œuf, ici au litchi. Bon, c’est rigolo, mais ce n’est pas la trouvaille du siècle, surtout qu’avec cette chaleur, elle a fondu rapidos et que ce n’est pas pratique pour manger.

IMG_6102

Penang, Georgetown :

Une des spécialités culinaires de l’île : Char koay teow & mee. Nouilles de riz qui virevoltent dans un énorme wok avec des crevettes fraiches. Un délice !

DSCF0491

Je n’avais pas encore goûté à la cuisine indienne

DSCF0584

  Attention aux stands qui vendent du poisson séché 😉  (si vous voyez ce que je  veux dire…) :

DSCF0626

Du beef jerk :

DSCF0629

La découpe de tripes :

DSCF0630

DSCF0694

DSCF0695

MON COUP DE FOUDRE culinaire de  ce voyage : les Roti Canaï accompagnées d’un teh tarik. J’aurais pu me nourrir exclusivement de ça. Ce plat est le parfait mélange entre l’Inde et la Malaisie. Le Roti Canaï est une espèce de crêpe fine cuite sur une plaque, je l’ai vue accompagner des plats salés et même être trempée dans différents curry mais ma version préférée d’occidentale qui aime prendre son petit-déjeuner sucré est juste la version « beurre sucre ». UN DÉLICE. Les meilleurs que j’ai gouté se trouvent chez Roti Bakar, une petite gargote où beaucoup de malaisiens viennent y prendre leur petit-déjeuner, qui se situe dans une petite rue perpendiculaire à la Jalan Penang, la Hutton Lane (si vous venez de la Tour Komtar, vous empruntez le passage aérien direction Jalan Penang, ce sera la première à gauche)

Le teh tarik, qui est aussi une spécialité de Malaisie, est un mélange de thé noir et de lait concentré savamment préparé. C’est une boisson assez sucrée, moi qui consomme de moins en moins de sucre, j’ai été surprise à la première gorgée.

DSCF0699

DSCF0701

DSCF0618

CŒUR DANS LES YEUX.

Langkawi Island :

 Nasi Goreng à base de petits poissons dont je n’ai jamais compris le nom mais qui ressemblaient en goût à des anchois.

DSCF0726

Fameux poulet au noix de cajou. La différence avec celui que j’avais dégusté en Thaïlande c’est l’espèce de sauce épicée noire.

DSCF0854

J’ai fait très très peu de tourisme sur Langkawi, j’ai choisi cette dernière étape pour la consacrer à du repos. Hôtel + plage + resto + sieste + glace + resto + visite au marché nocturne !

DSCF0731

Et retour sur les Char Koay Teow et jus de mangue pour ce dernier diner sur l’Ile. (je ne vous  raconte pas à quel point j’ai les boules en écrivant ça !)

DSCF0941

Vous l’aurez compris mes cher.e.s. lecteurs et lectrices, j’ai peu mangé mais j’ai très très bien mangé. La nourriture pourrait à elle-seule être l’argument pour acheter un billet d’avion et aller visiter la Malaisie. Question budget, on mange pour rien, en quantité et surtout en grande qualité. Vous l’aurez compris, il me tarde d’y retourner !

La partie 1 de ce carnet de voyage est ICI et la partie 2 ICI !

Laisser un commentaire