Idole : Pau Gasol #2 (1/2, Pau en NBA)

pau-gasol (1)

On me l’a très souvent demandé, pas plus qu’hier, pourquoi j’étais une fan inconditionnelle de ce basketteur espagnol, pourquoi je supporte envers et contre tout l’équipe dans laquelle il joue, à m’en faire souffrir quand il signe dans une franchise que je déteste, celle du moment par exemple, et surtout pourquoi je suis toute de rouge et jaune vêtue quand il joue avec son équipe nationale.

C’est assez simple, vous allez voir.

J’aime le basket depuis très très très longtemps, supportrice du SQBB quand j’étais ado, l’équipe de la grande ville près de laquelle je suis née, le Saint-Quentin Basket-ball, j’ai accompagné mes fins de samedi après-midi aux cris de George Eddy avec le match tant attendu de NBA sur Canal+, puis l’ère de la télé par satellite est arrivée avec les chaînes espagnoles si, bien sûr, tu faisais défiler le bouton de ta télécommande. Un jour, alors que je galérais devant la télé, je devais avoir 18-19 ans (putain, c’est loin), je tombe sur un match du Barça, pas l’équipe de foot mais l’équipe de basket et je tombe instantanément amoureuse de ce sublime joueur qui manie la balle avec tant de grâce dans la raquette. Voilà, ma Gasolmania est apparue ce jour-là.

Pau BG

Et j’insiste, ce n’est pas pour son physique, à l’époque, il n’était pas jojo le Pau avec son blond décoloré, ses boutons et ses dents de traviole mais sur le parquet, le mec déchirait tout. Un bijou à regarder jouer. Une maestria, un jeu, une intelligence du basket que finalement peu de joueur ont.

Evidemment, je n’ai pas du tout la prétention de vous faire un résumé de sa carrière, y a des sites spécialisés basket qui sont là pour ça, et je n’en ai pas la compétence, en revanche, moi, je vous montre mon Pau, celui, que je prends plaisir à voir jouer depuis autant de temps ! Bien sûr, vous pouvez me taxer de subjectivisme ou d’endoctrinement, ils sont assumés.

Dans un second article, je vous parle de ma rencontre avec lui, de mon amour immense pour l’Espagne, et de sa fabuleuse carrière en équipe nationale et de ses engagements en dehors du parquet, parce que lui, il est engagé, c’est pas le cas de tout le monde… suivez mon regard !

Pau Gasol - Barça

En 2001, avant de partir jouer aux Etats-Unis, il récupère la raison capillaire, devient MVP et offre à son équipe catalane le titre.

Pau Gasol Barça Dunk

Pau Gasol 2001

Pau Gasol - JC Navarro

En 2001, il est drafté en 3ème position, bien devant Tony Parker, par les Hawks, il est échangé et va jouer aux Grizzlies, qui déménagent de Vancouver à Memphis à la même époque.

Memphis Grizzlies, 2001- février 2008 :

Pau Gasol - Grizzlies 1

Il est, évidemment, élu Rookie de l’année (meilleur joueur de première année)

Pau Gasol - Grizzlies Rookie

Vous allez voir qu’une modification capillaire va encore avoir lieu tout au long de son séjour chez les Memphis Grizzlies (je ne vous cache pas que je lui aurais bien offert mes services parce qu’à un moment donné, c’était vraiment plus possible ce look de… Grizzly) :

pau_gasol

ff0cbf2764047e90c6870f307ca1efcd--memphis-grizzlies-old-pictures

1139481658_0

Pau-Gasol-Grizzlies

Premier All-Star : 2006. Je ne vous raconte pas mon niveau d’excitation depuis que j’avais vu, un vendredi matin, si mes souvenirs sont bons, qu’il avait été sélectionné par les coachs pour le All-Star Game.

Pau Gasol - All Star 2006

La beauté de cette photo :

Pau Gasol - All Star 2006 2

(Duncan, Nowitzki, Garnett, Ming et Pau)

En route pour les Lakers, Février 2008 – 20014

Pau Gasol - lakers 3

Pau Gasol - lakers 2

Pau Gasol - lakers 1

Pau Gasol - Lakers 8

Il gagnera 2 titres de Champions NBA avec Les Los Angeles Lakers, en 2009 et 2010.

Pau Gasol - lakers 4

Pau Gasol - lakers 6 -2009 NBA Finals

Chicago Bulls, 2014 – 20016 :

Pau Gasol - Bulls 1

Pau Gasol - Bulls 2

Pau Gasol - Bulls 3

pau-gasol-smile

Depuis 2016… il joue aux Spurs. La franchise que je hais le plus, c’est pas toujours facile la vie de supportrice inconditionnelle hein !

Pau Gasol - Spurs

Pau Gasol - Spurs 2

Pau Gasol - Spurs 3

Pour Pau en équipe nationale… stay tuned !

Pau - BG

Laisser un commentaire