Voici, Miguel, mon vélo !

23111417-Jeune-fille-brune-avec-un-chat-noir-sur-le-v-lo-Banque-d'images

Mon père chantonnait très souvent « A Paris, à vélo, on dépasse les autos »…  (de Joe Dassin)

J’ai toujours eu un vélo. Petite, j’enfourchais ma bicyclette rose pour faire des allers-retours entre la maison de ma grand-mère et celle de mes parents, tomber dans les gravillons, pour me balader, faire la course avec mon cousin, essayer de lâcher le guidon tout en me mettant en danseuse (chute assurée), prendre mon élan de très haut et m’éclater de tout mon long (j’ai toujours la marque du traumatisme crânien, 25 ans plus tard), bref, j’ai toujours été une casse-cou au guidon de mon deux-roues. Les cicatrices sur mes jambes en sont la preuve, mais j’adorais ça !

Etudiante, je me suis rachetée un vélo assez tard mais je l’utilisais peu puis une fois arrivée à Paris, je n’en ai plus du tout fait, l’homme avec qui je vivais, trop protecteur, m’avait déconseillé fortement d’utiliser un vélib : « tu ne connais pas encore Paris, c’est dangereux, les Vélib sont trop lourds pour toi, c’est dangereux, tu es une tête en l’air, tu vas te faire écraser, t’as vu le cycliste qui s’est encore fait renverser par un bus cet après-midi ? » Tous ces arguments ont eu raison de mon amour de la bicyclette et je n’en ai plus jamais chevauchée une. Quand j’ai déménagé à Montreuil, j’ai acheté un scooter, pire expérience EVER, un peu-beaucoup traumatisée, aujourd’hui encore je suis incapable d’en reconduire un, j’avais été incapable de reprendre un vélo, j’avais la même sensation que sur Albert (mon scooter) et je paniquais. Bref, une vraie cata.

Plus de scooter, plus de vélo. Juste mes pieds et mon pass navigo pour me balader. Mais ça c’était avant d’aller rendre visite à mes potes à Montpellier en mars dernier. Mon pote me demande rapidement si je sais faire du vélo, je lui réponds oui, sans en demander plus, mais j’espérais vraiment ne pas être obligée d’en faire tout en ne me voyant pas lui dire « ouin ouin, j’ai peur de remonter sur un vélo ». Je suis donc remontée sur un vélo. La petite appréhension du début dépassée, j’ai pris tellement de plaisir (le cadre y a beaucoup joué : aller à la plage en vélo avec mes amis, traverser les Etangs de Coron, c’est assez grandiose au coucher du soleil) que je me suis dite qu’il me fallait ABSOLUMENT un vélo pour me déplacer à Paris.

IMG_0208

Tout ce blabla pour vous dire que depuis que j’ai acheté Miguel (en hommage à Miguel Indurain, vous l’aurez bien compris), je suis heureuse. C’est probablement le meilleur achat que j’ai fait cette année !  Pouvoir aller au Bois de Vincennes en 15 minutes, lire tout l’après-midi, faire une balade avec une copine, faire ses courses, traverser Paris en vélo, c’est tellement plus beau ! j’ai d’ailleurs appris qu’à Paris, il existait la Maison du Vélo, pour nous, joyeux cyclistes !

FullSizeRender-6

Le vélo, c’est la liberté !

J’ai acheté le jumeau de Bernardo, le vélo de ma copine La Fille de la Com qui m’a remise en selle à Montpellier, il est parfait : c’est un VTC, il est léger, dispose d’un petit panier devant, d’un porte-bagage. Il vient de chez Go Sport, je vous conseille fortement, si vous envisagez d’acheter une bicyclette, de vous rendre à la boutique Go Sport spécialisée dans le deux roues (bd Richard Lenoir, Paris 11), les vendeurs sont ultra sympas et super qualifiés, ils répondent à toutes nos questions, ils sont tellement passionnés par les deux-roues, que j’ai eu droit à un cours sur les différents anti-vols, et sur l’intérêt d’en acheter un comme ça et pas comme celui-ci…. 🙂

Maintenant, j’ai envie de m-lui offrir quelques petits accessoires :

j’ai craqué pour ces jolies sacoches Bloom :

sacoche-velo-double-fleurie-rouge-2x10l---basil_full

un support pour mettre mon téléphone qui me sert de GPS (vu mon sens de l’orientation, ce n’est pas un luxe), mais j’hésite encore sur le modèle, un rétroviseur, un protège-selle…

1 Commentaire

  1. Peggy dit : Répondre

    J’aimerai bien avoir un velo pour aller bosser au lieu de prendre le bus… mais pas de place ou le mettre dans l’appart 🙁 pas de cave, de balcon… ton article me fait envie!
    profite bien!

Laisser un commentaire