Bali : infos pratiques, futiles mais utiles.

IMG_4634

Attention, il faut prendre le titre de ce billet au 2nd degré hein, je n’ai absolument pas la prétention d’être devenue une experte mais après mon second voyage là-bas, j’ai observé quelques petits trucs qui pourraient vous être utiles si vous souhaitez voyager à Bali !

Jimbaran

1 – Quel(s) sac(s) de voyage utiliser ?

Je vous conseille fortement d’investir dans un sac à dos de voyage. Oubliez la valise, elle ne sera qu’un boulet. Je m’explique : si vous êtes sédentaire et que vous restez dans un seul hôtel durant tout votre séjour, l’usage de la valise peut être envisageable. En revanche, si vous êtes itinérant, ce qui est fortement conseillé lorsque l’on décide de visiter Bali, optez pour le sac à dos pour plusieurs raisons mais la raison la plus évidente reste l’état des trottoirs et des routes, plus qu’endommagés, parfois ils sont impraticables. Je ne vous parle même pas des chemins de Gili Air faits de sable, imaginez tirer une valise de 20 kilos dans du sable, pas de la tarte. Donc, le sac à dos sera votre meilleur ami.

sac à dos voyage

J’utilise un sac à dos de voyage Eastpak formidable : hyper léger et étanche, il est en toile de parachute, il pèse à vide 1,2 kg, robuste et peut se porter de plusieurs façons : à l’épaule (il prendra la forme de polochon) ou en sac à dos, il suffira  de sortir les lanières. Cette année, il pesait 12 kgs, et je peux vous assurer qu’il lui restait de la capacité. Il fait mon bonheur depuis quelques années maintenant, et je n’ai de cesse de loucher à droite ou à gauche pour en acheter un de nouveau, au cas où celui-ci rendrait l’âme.

Pour le trajet en lui-même, je voyage avec deux sacs à dos : mon Eastpak que je vous ai présenté plus haut et Gaston, mon sac à dos Herschel : fourre-tout, emplacement pour mon iPad, rembourré pour protéger mon appareil-photo et mes objectifs et grande capacité pour le reste, pour cela, il est parfait. En revanche, il n’est pas pratique pour le séjour (trop lourd, trop grand et tient trop chaud au dos par 35 degrés) alors j’emporte un petit sac à dos qui me sert de sac à main, de sac de plage et qui se plie facilement pour être rangé dans ma valise.

2 – Je mets quoi dans ma valise ? 

Bien sûr, prenez ce que vous voulez mais ne vous chargez comme un petit mulet. Il fait chaud et humide, alors transporter un sac rempli de choses que l’on ne portera pas pour des prunes, ça énerve un peu, c’est du vécu. C’est vraiment le meilleur conseil que je peux vous donner, une fois de plus, j’ai pris beaucoup trop de vêtements et de chaussures (uniquement 3 paires) : une paire de sandales, tongs ou Birkenstock (oui je sais) et une paire de Bensimon sont largement suffisantes. Les Birkenstocks pour tout le temps et les Bensimon je les ai portées pour faire du bateau, histoire de ne pas trop glisser, et c’est tout. Alors même si ces petits escarpins magnifiques vous font des jambes de sirène, pour les mêmes raisons évoquées plus haut (chemin impraticable), laissez-les chez vous.

Investissez également dans les serviettes toutes fines qui sèchent en deux temps, trois mouvements et qui ne prennent pratiquement aucune place dans la valise.

3 – Comment, je me déplace ? 

Cette année, contrairement, à l’année précédente, j’ai opté pour des déplacements moins onéreux en privilégiant les bus avec la compagnie Perama, et j’en suis vraiment satisfaite. Pour aller à Gili Air, je suis passée par l’intermédiaire de la réception de mon hôtel à Padangbai (le Kembar Inn Hotel) pour obtenir les billets de bateau. Une fois que j’avais payé, l’employé de la réception est allé me chercher mon « boarding pass » pour l’aller et m’a donné le billet retour qui est un billet ouvert donc si vous ne savez pas combien de temps vous restez sur place, pas de panique, il suffit juste de prévenir la compagnie sur place de votre date de retour la veille.

Choisir le bus permet également de budgétiser un minimum ses déplacements en amont.

Résumé de mes déplacements :

  • Taxi aéroport – Kuta (de nuit) : 120 000 R
  • Bus Perama Kuta – Ubud : 60 000 R
  • Bus Perama Ubud – Padangbai : 75 000 R
  • Fastboat Padangbai – Gili Air (AR) + shuttle bus jusqu’à Jimbaran : 550 000 R
  • Taxi Jimbaran – Hôtel : 80 000 R
  • Taxi Hôtel – aéroport : 200 000 R

Total de mes déplacements : 72 euros.

IMG_4514

Laisser un commentaire