« Ma critique télérama du pauvre, mon pote » : Rock N’Roll, Jackie et Les Derniers Parisiens

cinema

J’ai décidément beaucoup de retard pour vous parler de mes dernières sorties ciné. Dans l’absolu, je n’aime pas trop parlé d’un film qui est sorti il y a déjà quelques semaines et ce que j’aime encore moins : gâcher de l’énergie pour vous parler d’un film qui m’a fait perdre du temps, ce qui fut le cas non pas pour un film mais pour deux :  pour Rock N’Roll de Guillaume Canet et pour Jackie de Pablo Larrain.

Rock N Roll

Quelques mots sur Rock N’Roll : pour la faire courte, je suis sortie de la salle navrée. Je pense que si j’avais été filmée en train de visionner le film, on aurait vu une Aurélie en train de se dissocier. J’ai pourtant tenté de comprendre ce que voulait bien nous dire Guillaume Canet, mais mon esprit n’est pas suffisamment ouvert et brillant pour capter la moindre seconde de cette terrible mascarade égotique.

Jackie

Jackie… terriblement chiant. terriblement long. dépourvu de sentiment et terriblement plat.

Les Derniers Parisiens

En revanche, courrez donc voir Les Derniers Parisiens de Hamé et Ekoué. Dans ce film on ressent de la rage, de la colère, de la tension, on observe un manichéisme très poétique entre ces deux frères qui n’ont pas été épargnés par la vie, mais le tout sans jamais user de violence. Ce film réalisé par les membres du groupe de rap La Rumeur est un enchantement, ils nous livrent un Paris loin des clichés, le quartier de Pigalle encore un peu authentique qui est en train de glisser inexorablement vers un Pigalle qui se « gentrifie » certes, mais n’empêche qu’au delà de cette -triste- réalité, cette façon tellement différente de voir/filmer Paris fait vraiment du bien. Et puis, cerise sur le gâteau, Reda Kateb est PARFAIT. Je le trouvais déjà très bon, dans ce film, il est lunaire.

2 Commentaires

  1. Mona dit : Répondre

    Merci pour ton avis !
    Rock’n roll j’ai bien aimé la 1ere partie on vadire mais la suite et la fin relou …
    J’ai vu Split et jl’ai trouvé bien, surtout le jeu de l’acteur principal, trop fort!
    Et j’ai aussi vu Moonlight vraiment top à part la fin un peu décevante.

  2. Ah je veux bien te croire pour Rock’n Roll! Quand j’ai appris la raison qui avais poussé Guillaume Canet à faire ce film, je me suis dit que ça n’en valait pas la peine et d’autant plus après avoir vu la bande annonce. Parce que oui, définitivement oui, Guillaume Canet n’est pas Rock’n Roll. Faut juste qu’il l’accepte!

Laisser un commentaire