cinema
Ciné Culture

[Ciné] Carton rouge : l’adaptation ciné de « La Fille du train »

Je n’ai pas pour habitude d’écrire des critiques négatives sur les films que j’ai vus, pourtant il y en a un bon paquet mais je n’ai pas envie de gaspiller de l’énergie et du temps mais là force est de constater et une fois n’est pas coutume, que je vais le faire.

affiche-la-fille-du-train

J’ai lu le roman de Paula Hawkins : « La Fille du train », j’ai aimé son roman, du suspens, des personnages parfaitement écrits, un scénario bien ficelé, un bon thriller psychologique. J’ai vu l’adaptation que Tate Taylor a réalisé pour le ciné de « La Fille du train » et j’ai détesté, tout ce que Paula Hawkins a écrit, Tate Taylor et son équipe l’ont bousillé, ils ont pris le roman anglais, l’ont mis dans le mixer américain et l’ont réduit en bouillie. Voilà comment je peux résumer ce film. Et ça m’attriste vraiment.

Evidemment, vous allez me dire que les adaptations ciné des livres sont rarement bonnes, c’est vrai, mais certaines ont le mérite de garder un peu de la saveur du livre, un peu moelle, une trace d’ADN, mais là, rien, du tout. Même le lieu a été modifié. New York est surement plus vendeur que Londres… ridicule.

Les personnages sont mauvais, les acteurs guère mieux me direz-vous, Emily Blunt en fait beaucoup trop,   le choix des actrices est un peu intriguant, il m’avait semblé que Megan était un personnage écorché, bancale, le choix de l’actrice est consternant, elle est transparente, elle n’incarne pas cette jeune femme que la vie n’a pas épargné. L’intrigue initiale, quant à elle, est diluée, la mise en scène est racoleuse (la scène de Megan chez son psy est tellement ridicule), on ne retrouve pas l’ambiance étouffante que Paula Hawkins a réussi à insuffler à son roman faisant monter la pression au fur et à mesure, dans l’adaptation ciné elle monte environ 2 minutes et le soufflé retombe… Pour vous montrer à quel point tout est consternant, le psy que Megan consulte est sensé être originaire d’un pays de l’Est, son nom est Kamal Abdic, dans le film, le rôle est joué par Edgar Ramirez, à un moment, le personnage s’énerve et parle dans sa langue maternelle… en espagnol. Ce film est grotesque.

Si vous n’avez pas lu le roman, vous pouvez toujours aller voir le film, vous serez face à thriller sans âme, bâclé, avec un dénouement que vous trouverez décevant puisque le réalisateur n’a pas réussi à faire monter le suspens petit à petit pour en arriver là. Vous aurez dépensé de l’argent et du temps… pour rien.

Bref, un film à éviter.

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. C’est vrai, c’était une belle déception. Tout était mou dans ce film. On a peiné à arriver au dénouement. Alors que dans le livre, c’est palpitant et on a du mal à arrêter de lire pour connaître la suite. J’ai rarement eu envie de quitter la salle pendant un film. Là, j’ai été bien tentée. Dépensez l’argent du ciné pour le livre, si ce n’est déjà fait.

Laisser un commentaire