Ciné Culture

« Much Loved » de Nabil Ayouche

Nous ne sommes qu’en Octobre, mais je crois que j’ai trouvé mon film de l’année. « Much Loved » est une bombe, un film dérangeant, un film qui fait réfléchir.

548451.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Je suis allée voir un film sur des femmes, j’ai vu un film politique avec des femmes, une chronique de la violence sexuelle d’aujourd’hui.

A travers le portrait de quatre femmes, prostituées, mais tellement dignes, tellement courageuses et malignes, Nabil Ayouch dénonce l’hypocrisie de notre société. Pas uniquement celle de la société marocaine qui condamne ces femmes tout en les utilisant mais celle de l’Europe également, de ces pays occidentaux ou très riches qui peuvent tout se permettre ou exploiter cette pauvreté, la scène avec le petit garçon d’à peine 10 ans rappelle étrangement l’affreuse histoire de viols de mineurs par des éminences européennes, non ?

J’ai beaucoup aimé ce film pour plusieurs raisons, et la première est la suivante : à aucun moment, on ne tombe dans le misérabilisme. Jamais. Et pourtant, le réalisateur aurait pu tomber par facilité dans cet écueil, mais non. Ces femmes sont heureuses de vivre, d’être là, de faire ce qu’elles ont à faire pour survivre. La seconde raison : les actrices. Ces femmes sont sensationnelles, des étoiles. Et les autres raisons, je les ai évoquées plus haut : le culot et le courage de dénoncer, de pointer du doigt ce qui dérange.

Courrez vite le voir !

Laisser un commentaire