Culture Expo

Le « Pressionnisme », le graffiti sur toile, c’est de la bombe !

(Pardon, pour le jeu de mots pourrave dans le titre)

J’ai profité de ce dimanche pluvieux pour aller, ENFIN, voir l’expo sur les maitres de la bombe aérosol qui se tient en ce moment à la Pinacothèque. C’est pas moins d’une centaine d’oeuvres réalisées entre 1970 et 1990 qui sont exposées pour notre plus grand bonheur !

Lady-Pink-Autoportrait-©Photo-Pierre-Guillien-Studio-objectivementLady Pink, Autoportrait – ©Photo Pierre Guillien – Studio objectivement 

C’est en 1970, année de l’arrivée de la bombe aérosol, que le graffiti prend son envol et transforme le « simple » tag en véritable oeuvre d’art et permet à quelques artistes d’être exposés dans des galeries, mais même encore aujourd’hui, il n’y a que très peu d’expo et le Pressionnisme ou Pressure Art est encore considéré comme un Art pas aussi noble que les autres car considéré comme un art de rue pour enfants pas sages… et c’est bien dommage… mais nous avons la chance de voir ces nombreux maitres en ce moment à Paris ! Si vous aimez cet Art ou que vous avez envie de découvrir l’immense et fabuleux travail de Rammellzee, celui de Jean-Michel Basquiat ou encore celui de Toxic, entre autres tout aussi talentueux, courrez-vite voir cette expo qui je suis sûre vous raviera !

« Le travail des premiers peintres-écrivains new-yorkais, « Writers », se porte sur la calligraphie, l’enchaînement des lettres et leur remplissage chromatique. Il s’agit d’une recherche permanente réalisée sur des carnets d’esquisses, traces pieusement conservées de l’évolution de leurs styles. Ils se livrent entre eux des artistiques, véritables joutes esthétiques dont l’inventivité et l’originalité des styles sont les seules armes pour établir leur rang et décrocher le titre suprême de « King ». Ce mouvement calligraphique, codifié et hiérarchisé, avec ses maîtres et ses écoles, se rapproche de l’enluminure traditionnelle à laquelle se réfèrent les plus grands, tel Rammellzee, dont une des œuvres exposée est un hommage à l’écriture médiévale. De la complexité de l’écriture à la naissance de l’abstraction, en passant par le développement de la figuration, l’exposition balaie les courants d’un mouvement devenu très vite adulte. »

Infos Pratiques :

Exposition « Le Pressionnisme, les chefs-d’œuvre du graffiti sur toile, de Basquiat à Bando » 
Du 12 mars au 13 septembre 2015

Adresse : Pinacothèque 1 – 28, place de la Madeleine – 75008 Paris (Métro Madeleine (lignes 8, 12, 14))
Horaires : ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30 – Nocturnes les mercredis et les vendredis jusqu’à 20h30

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire