Ciné Culture

[Ciné] Mommy, de X. Dolan

J’ai hésité un peu avant d’écrire ce billet parce que j’ai pas trop aimé Mommy et qu’il a fallu que je me demande pourquoi…

Capture d’écran 2015-11-02 à 11.20.25

En fait, lorsque je suis sortie de la salle de ciné, j’ai été prise d’un sentiment de culpabilité atroce : suis-je à ce point coeur de pierre pour n’avoir ressenti aucune émotion face à ce film qui a fait pleurer bon nombre de spectateurs ? Voila. Sauf, que non, je ne crois pas et que je me taxe souvent d’hypersensible…

J’ai hésité à aller voir ce film, j’ai toujours beaucoup de mal avec les films qui sont encensés, surtout au Festival de Cannes, et qui font un buzz d’enfer. Et j’aurais du m’écouter parce que finalement j’aime pas tellement que l’on m’impose un film et une manière d’apprécier le film et une fois de plus, cela s’est avéré.

Bref, j’ai pas aimé Mommy pour plusieurs raisons : toujours trop de pathos, beaucoup trop de caricatures (la famille cassos, la vulgarité, les raccourcis, etc…) et au bout d’un moment, y a overdose et ça tue l’émotion. Je n’ai pas non plus aimé l’enchainement des scènes trop brouillonnes pour moi et mention spéciale tout de même pour l’introduction de « clips musicaux » (pour divertir le spectateur entre deux scènes de pathos ?) mais qui n’apporte rien au film… mais qui permet à Xavier Dolan s’assoir sa suffisance et d’augmenter mon antipathie pour son travail. Nous n’aurons pas, non plus, été épargnés par les clichés de « je suis une maman qui aime son fils coûte que coûte »…

Mais pour finir tout de même par une note positive et vous dire tout de même que je ne regrette pas à 100% d’avoir vu ce film c’est pour la prestation magistrale de Anne Dorval (la Mommy du film) et celle d’Antoine Olivier Pilon (Steve).

Voila, j’ai pas trop aimé Mommy et je me demande encore pourquoi la critique est si unanime et si c’est pas moi, qui cherche la petite bête… Bah quoi, du Dolan fabuleux par-ci, du Dolan génial par-là…  Mais comme l’a dit si bien Xavier Dolan himself via son compte Twitter : « Dolan, ça se prononce comme Doliprane » (à méditer).

Capture d’écran 2015-11-02 à 11.21.28

« Les Sceptiques seront confondus… » (Je lève la main tout haut).

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire