Humeurs

Ben voilà, je suis énervée.

Il y a quelques jours, quelqu’un sur Twitter m’a dit qu’il me trouvait « souvent un peu excessive » quand j’abordais le sujet du sexisme. Ce jour-là, je m’offusquais du sexisme ordinaire présent dans le « Coeur des Hommes 3« .

Depuis ce jour, je m’interroge, suis-je vraiment excessive ou suis-je tout simplement consciente du fait que notre société est sexiste et par conséquent, mes petites antennes se dressent à la moindre remarque ou démonstration sexiste ? Je penche pour le seconde hypothèse ! C’est comme pour beaucoup de choses, quand on en prend conscience, on ne peut plus passer à côté. Et honnêtement, je pense qu’en avoir rien à faire est bien plus confortable et reposant, si j’avais su, j’aurais respectée le rôle de femme que la société m’a inculqué depuis toute petite et je serais devenue une princesse. Mais non. Pas de bol.

Lutter contre le sexisme ne signifie pas être castratrice, avoir envie de couper des couilles ou encore réduire au silence le sexe opposé. Je souhaite juste l’égalité. L’EGALITE.

Oui, je m’offusque quand j’estime que la femme n’est pas respectée, oui, je m’énerve quand je vois les pubs pour les produits ménagers incarnées par des femmes, oui je crise quand les p’tits pots pour bébé sont marketés en direction des Mamans. Et les hommes alors ? Les Papas ? Merde les mecs, vous existaient aussi, non ?

Alors, oui, « Le Coeur des Hommes 3 » m’a mise les nerfs à vif.

Non, je ne cesserai pas d’être énervée et de le faire savoir.

Sorry, je vais continuer à me demander pourquoi une nana qui a plusieurs partenaires sexuels est considérée comme une pute alors qu’un homme est adulé et considéré comme un Don Juan.

contre-jouets-sexistes-496fe

Laisser un commentaire