Ciné Culture

{Mon avis} Grand Central, R. Zlotowski

Je sors du ciné et la première chose qui me vient, c’est  » il va falloir, qu’un jour, le cinéma français arrête de se masturber » mais j’ai pas le droit de le dire, hein, si ? Ah bah, oui, c’est mon blog. Je dis ce que je veux, na !

20534616_20130702111026946.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« De petits boulots en petits boulots, Gary est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni. L’amour interdit et les radiations contaminent lentement Gary. Chaque jour devient une menace. »

Donc, Grand Central, une perte de temps, un moment de total ennui. Un film chiant comme la mort.

C’est d’un cliché, tellement gros, que tu te dis, non, ça va pas se passer comme ça… hein si.

Un mec, jeune et mignon, se pointe. La nana d’un de ses collègues lui roule une pelle pour lui faire comprendre ce qu’est « la dose » (tous travaillent dans une centrale nucléaire), ils couchent ensemble, elle tombe enceinte, son mec officiel accepte et ils se marient, il acceptera cet enfant. Tu as vu un épisode « Des Feux de l’Amour », ne va pas au ciné voir ce film, c’est kif-kif bourricot.

En plus de caricaturer la relation amoureuse, ce film caricature le monde ouvrier, et ça j’ai encore moins aimé. L’ouvrier qui s’éclate à faire du rodéo et boire de la bière pour décompresser.

Bref, du cliché, du cliché et toujours du cliché.

A aucun moment, je n’ai trouvé la sensualité dont on nous rabattait les oreilles avec ce film, que Léa Seydoux était fabuleuse, mouais,… encore une fois, je ne suis pas d’accord avec ça. Heureusement, que le regard de Tahar Rahim est là pour sauver un peu ce film de la surdose mortelle !

J’crois que j’ai pas trop aimé, hein.

(2) Comments

  1. Soussoune3 says:

    Ça aurait peut-être pu faire un bon téléfilm de la 6 non???

    1. A la limite, oui… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *