Ciné Culture

American Nightmare et The Conjuring {Ciné}

Alors, bon, voilà, je suis confrontée à un dilemme. Sur le papier, « American Nightmare » et « The conjuring » sont deux films classés dans la catégorie « horreur – épouvante ». Mais, c’est pas vrai du TOUT pour le premier, je vous le dis, on nous a pris pour des jambons ! ^^. Le premier est un comédie avec tout petit peu de sang et beaucoup de rigolitude et le second, en revanche, fait peur, nous tient en haleine pendant 1h50, bon pas autant que « Sinister » par exemple, parce qu’autant vous dire qu’en visionnant « Sinister », j’ai bien flippé ma race, mais quand même il se défend super bien et ça fait du bien !

21010443_20130802122346322.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Donc, « American Nightmare« , de James DeMonaco (The Purge, en VO) est une bonne farce. En fait, pendant le film, j’ai été soit navrée par un scénario aussi débile que ahurissant, ou bien, je me suis marrée devant les pseudos moments gores. J’adore Ethan Hawke, je trouve que c’est un acteur sublime, je l’ai adoré dans « Sinister », mais pourquoi avoir accepté de faire cette daube ? L’idée de base était, certes, très bonne : un nuit par an, les américains ont le droit de tuer (dans la vraie vie, c’est tous les jours et partout dans le monde), c’est le jour de purge.

« Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte.« 

Le film est mal classé, c’est un petit huis-clos rigolo. Sans plus.

 

« The Conjuring« , de James Wan

21002526_20130430172022533.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

« Avant Amityville, il y avait Harrisville… Conjuring : Les dossiers Warren, raconte l’histoire horrible, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière… » (Source : Allociné)

La première image est terrrifiante (je ne vous en dis pas plus).

Alors là, nous voilà dans un autre registre, celui du bon vieux film d’horreur oppressant. Les démons, les médium, l’atmosphère si particulière, l’apparition quasi subliminale, la boite à musique, tout y est… bref… je suis sortie very happy de cette séance. J’ai beaucoup aimé, je n’ai pas eu trop les chocottes, un peu sursautée quand même (je dois restée digne),  mais, enfin, un film d’horreur  YEAH !! Et le tout tiré d’une histoire vraie !!

J’ai pas mal hésité avant d’aller le voir toute seule au cinéma, vraiment beaucoup hésité et puis comme je voulais le voir et que franchement, dans mon entourage, y a pas beaucoup d’adeptes au genre, il a bien fallu que j’y aille seule… bon, à la séance de fin d’aprèm tout de même, ne poussons pas le bouchon un peu trop loin.

Parlons des acteurs et des actrices,  Patrick Wilson que l’on avait déjà vu dans Insidious (et que l’on reverra dans Insidious 2, sortie prévue cet automne) et Vera Farmiga, vêtus de leur plus beaux habits 70’s, ils forment le couple de « démonologues » Ed et Lorraine Warren, Lily Taylor (vue dans Six Feet Under, la femme de Nate) est très juste, en fait, tous les acteurs sont bons, et Patrick Wilson est super beau ! (<3)

Le réalisateur, James Wan, avait réalisé le SAW et Insidious, j’avais adoré SAW (le 1er opus, parce que les autres, aucun intéret) et moi Insidious, j’avais donc quelques doutes sur The Conjuring, plus maintenant. Et je pense revoir Insidious pour me refaire une idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *