Il y a quelques jours, j’ai fait des carbonara pour la toute première fois. Je dis la toute première fois car avant, ce que je pensais être des carbo, c’était un mélange de pâtes avec crème et lardons. Mais ça, c’était avant. Avant que je ne rencontre Flonot sur Twitter, que je me perde sur son chouette blog aux saveurs italiennes et que je ne refasse sa recette. La vraie. LA VRAIE CARBONARA DE ROME.

spaghetti_spiral_splayed

Faites-là, et plus jamais, vous ne ferez des pâtes à la crème et aux lardons.

Pour la véritable carbonara, il faut : de la pancetta, des oeufs (1 jaune d’oeuf par personne et 1 jaune d’oeuf en plus), du parmesan, du sel, du poivre et des pasta. POINT.

 — Point de photo pour le moment —

Première étape :

Mettre un grand volume d’eau à chauffer, sans saler l’eau. Saler au gros sel quand l’eau arrive à ébullition. Mettre les pâtes en cuisson (et les cuire Al Dente)

Battre les jaunes d’oeufs avec un peu de sel, un peu de poivre et le parmesan jusqu’à obtention d’un mélange mousseux (environ 8 min). Réserver.

Deuxième étape : 

Couper grossièrement la pancetta en morceaux et la faire revenir avec un peu d’huile d’olives jusqu’à obtention d’une belle coloration. Réserver.

Troisième étape : 

Egoutter les pâtes. Les transvaser dans un plat, ajouter le mélange jaunes d’oeufs – parmesan et la pancetta dorée et mélanger délicatement.

Servir en rapant du parmesan – à volonté –