Food

La Compagnie de Bretagne

Depuis quelques mois, quand on dit “Crêpe”, on répond immédiatement “Compagnie de Bretagne’, le nouveau restaurant d’Olivier Roellinger, le Chef de Cancale et l’explorateur toujours à la recherche de nouvelles épices.

Après quelques déconvenues, nous n’avions pas réservés, on s’était donc fait refoulés, ou si nous avions tenté de le faire, il était trop tard, c’est que cette crêperie a un succès fou… le nom surement. Bref, nous avons enfin pu dégoter une réservation pour 3 personnes. 20h15 précises, on m’a dit! 

Arrivés à 20h20 (5 min, ça va…), on nous installe au rez de chaussée, sur une jolie table décorée d’hermines en veux-tu en voilà… On nous propose la carte, nous sommes 3 mais on ne nous en distribue que 2, car y en plus… Soit…

On passe commande : 

– Galette noix de St Jacques, Crème de choux fleur, émulsion de corail à la vanille de Papouasie –

– Galette Poires de Curé, bleu des Côtes d’Armor et noix – 

– Galette Saucisse des Lepage, compotée d’oignons de Roscoff en acidulée –  

C’est bon, la présentation est jolie. Ce n’est pas non plus la révélation suprême, je dois même dire que je suis assez déçue, c’est assez quelconque, l’association des saveurs est convenue, pour une attente d’1h, notre patience n’a pas été récompensée.

Dessert : 

Vous le savez bien, je suis une fan absolue du caramel au beurre salé. C’est tout naturellement que je commande un crêpe au caramel beurre salé en me disant que celui de Roellinger doit être exceptionnel… 

Sur 5 crêpes “saisonnières”, deux ne sont plus disponibles. Mes deux compères ont bien du mal à faire leur choix car il pointait vers celles indisponibles. Bref, ils commandent une crêpe Tatin chantilly vanillée. 

Conclusion : une crêperie, sans plus, aux prix élevés (on est chez Roellinger et à St Germain). Mention bien quand même pour le cidre conseillé. Très belle déco, et le must : la cuisine ouverte. J’aurais aimé aller jeter un petit coup d’oeil… 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire