Food Sucré

Saint Génix aux pralines roses

Voila quelques semaines, je suis tombée en amour du St Genix de Bige_r, qui me rappelle plein de souvenirs d’enfance à la montagne, et qui est si réconfortant. Je voulais le confectionner mais comme il demande beaucoup de temps de repos et que je suis plutôt quelqu’une d’impatiente… je vous laisse deviner la suite. 

Mais depuis l’arrivée de Georges, mon KA, je n’avais plus d’excuses pour mettre en route mon St Genix. La recette que je vous propose est une recette de l’Encyclopédie du Chocolat et créée par Julie de l’Ecole Valhrona, un peu modifiée puisqu’au lieu de mettre des amandes et noisettes enrobées de chocolat, j’ai mis des pralines roses. 

Ce n’est pas vraiment difficile à faire, même s’il vaut mieux être équipé d’un robot. En revanche, il faut vraiment respecter les temps de repos.

Pour un St Génix : 

Je vous conseille de le débuter la veille pour respecter tous les temps de pousse. 

Levain : 

  • 10g de levure de boulanger fraîche
  • 60g de lait
  • 50g de farine

Pâte à St Génix :

  • 2 oeufs entiers
  • 90g de sucre semoule
  • 1cl de fleur d’eau d’oranger
  • 3cl de rhum
  • 90g de beurre
  • 3 pincées de sel
  • 250g de farine (T55)
  • 200g de pralines roses
  • 1 oeuf pour la dorure

Première étape : 

Préparer le levain en mélangeant tous les ingrédients : farine, lait et levure. Laisser pousser 5-6h.

Deuxième étape : 

Confectionner la pâte à St Génix  : mettre tous les ingrédients et le levain dans le robot et pétrir à petite puissance pendant 20min. Arrêter le robot, laisser reposer pendant 20min et relancer le pétrin pendant 30 min cette fois à moyenne puissance (2 pour les heureux possesseurs d’un KA).

Laisser reposer environ 6h. Ensuite, la “dégazer” en appuyant dessus. La mettre dans le moule ou sur la plaque qui ira au four et recouvrir d’un linge (propre!). Laisser reposer toute la nuit. 

Troisième étape : 

Le lendemain matin, dorer le St Génix à l’aide d’un oeuf entier, décorer de quelques pralines et enfourner pour 40min à 160°. 

Attendre qu’il soit tiède avant de le dévorer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *